L’achat de backlinks est une pratique assez développée pour ceux qui souhaitent avoir de la visibilité sur Internet et être bien positionnés sur les requêtes relatives à leur activité, au niveau des moteurs de recherche. Mais pour acheter des liens SEO, il sied de maîtriser les bonnes pratiques, les astuces et approches à adopter, afin de pouvoir atteindre les objectifs fixés.

Cibler les bonnes plateformes de netlinking

L’achat de liens SEO est une pratique efficace en matière de référencement naturel, pour bénéficier d’un bon positionnement sur les requêtes des internautes sur les thématiques abordées par un annonceur. C’est une astuce qui favorise l’obtention de liens de qualité sur de nombreux sites, lorsqu’elle est mise en application selon les exigences du moteur de recherche Google.
Il existe à cet effet des plateformes qui proposent des outils simples et intuitifs, favorisant la recherche et l’acquisition de liens de qualité. Via ces backlinks, les acheteurs pourront optimiser les indicateurs de leur nom de domaine. Il existe également des sites éditeurs, qui se distinguent par la disponibilité de métriques SEO intéressantes. L’obtention de contenus sponsorisés sur ces sites facilite l’acquisition de nombreux liens de qualité.

Adopter des outils efficaces dans la recherche et l’acquisition de liens

Diverses plateformes existent, et proposent des outils pour des backlinks de qualité. Une décision d’achat de liens SEO doit être bien pensée. A cet effet, des indicateurs fiables et régulièrement mis à jour sont mis à disposition des acheteurs, afin d’évaluer des facteurs comme le nombre de liens ou de sites référents, le trafic mensuel, etc. Elles procèdent à l’analyse de chaque site éditeur, afin de trier et de classer les URL à fort potentiel, dans les catégories sémantiques appropriées. Grâce à leur outil, les entités qui souhaitent acheter des liens SEO ont à disposition des URLS, de même que des sites adaptés à la thématique de leur site Internet.

En procédant ainsi, le site fait l’objet d’analyse, afin que soient déterminés les catégories et les mots-clés stratégiques à lui associés. Sur la base de cette analyse, la plateforme identifie alors les backlinks qui lui seront les mieux appropriés. De même, cette dernière fait recours à sa base de données, afin d’identifier les liens pertinents qui puissent optimiser au mieux la visibilité, et le trafic que peut enregistrer le site. À noter que des sources de liens complémentaires peuvent être recherchées, dans le but de donner encore plus de poids à l’achat de liens SEO.

Les erreurs à ne pas commettre

Afin d’effectuer un achat de lien satisfaisant, il y a un certain nombre d’erreurs à ne pas commettre. Pour acheter des backlinks, il fait éviter d’abuser des échanges de liens. De même, il est recommandé d’éviter d’insérer des liens sur la même ancre optimisée dans de multiples articles marketing. Autrement, ces derniers seront considérés comme des spams par les moteurs de recherche, notamment Google.

En outre, les chances d’un référencement naturel de qualité sont compromises, lorsqu’un site est ajouté à une base de données, uniquement dans le but d’obtenir des backlinks. Compte tenu du fait que certaines bases de données n’apportent aucune valeur réelle aux internautes, Google les a simplement exclus de ses résultats de recherche. Les commentaires excessifs sur les forums sont également à exclure, tout comme la publication abusée du même article sur plusieurs sites.

Où acheter des liens SEO ?

Comme évoqué plus haut, de nombreux sites sont considérés comme des références pour les entités qui souhaitent acheter des liens. Il existe en effet des sites simples d’utilisation, qui proposent de solides garanties, de manière à ce qu’il soit impossible d’identifier qu’il s’agit de liens proposés. Bien sûr, il en existe d’autres qui sont plus complexes.

Une manière simple de concrétiser les achats de liens est de recourir directement au vendeur. Dans ce cas, il faudra procéder à l’identification des sites traitant des mêmes thématiques, ou des thématiques similaires à celle du site acheteur. Ces sites doivent bien entendu avoir de la popularité, autant qu’un trafic conséquent. Il suffit dans un premier temps de les aborder, en laissant par la suite des commentaires pertinents. Chemin faisant, des propositions de publications de liens pourront être faites, probablement avec une demande de contrepartie à la clé.