Durant cette crise inédite du Covid-19, de nombreux établissements ont dû fermer leur porte. Vous trouverez ici un guide pour pouvoir gérer la situation pour votre établissement, mais aussi vous permettre de développer votre activité durant cette période de non-activité. Nous vous expliquons dans cet article comment gérer votre établissement pendant la crise.

S’affranchir de ses charges

La période que nous connaissons depuis plusieurs semaines est très trouble. Il s’agit souvent d’une période de doute, parfois difficile à gérer lorsque l’on possède un établissement physique. Vous avez peut-être un établissement nécessaire à la notion qui est par conséquent ouvert. Votre établissement est peut-être fermé depuis plusieurs semaines est votre activité a dû être stoppée. Si votre activité est au point mort arrangez-vous avec tous vos créanciers afin de stopper le prélèvement de vos charges et les décalés le plus possibles.

Si vous avez par exemple contracté un prêt, voyez avec votre conseiller bancaire pour décaler les prélèvements de vos mensualités. Vous pouvez même demander à mettre ses mensualités en fin de prêt, qui aura pour effet de décaler le prélèvement de vos mensualités. Si vos charges relèvent d’organismes public (URSSAF, impôts), de nombreuses mesures ont été mise en application pour vous permettre d’être exonérés de vos charges sociales. Vous trouverez toutes les informations sur ce sujet sur le site de l’URSSAF. Si vos charges proviennent de créanciers privés, négociez avec eux pour reporter les différents prélèvements de charges, en expliquant que cela relève du cas de force majeure. Ce sont souvent des arguments qui sont écoutés et pris en compte.

Demander des aides sociales

De nombreuses mesures prises par le gouvernement permet à n’importe quel entrepreneur justifiant d’une perte d’activité d’être indemnisés à la juste hauteur (au prorata du chiffre d’affaire que vous faisiez l’année dernière ou sur toute l’année si votre entreprise est nouvellement immatriculée). De nombreuses informations, souvent évolutives, sont disponibles sur le site de la CCI. Si vous ne trouvez pas de réponses à vos questions, ou si vous avez besoin d’une expertise personnalisée par rapport à votre situation, n’hésitez pas à contacter la Chambre du Commerce et des Industries dont vous relevez par e-mail. Vous trouverez ci-joint la liste de toutes les CCI par régions, avec leur adresse mail.

De nombreux fonds de solidarité, et aide concrètes existent pour les entreprises. La BPI France à part exemple mis en place une aide via des prêts de trésoreries (dont la BPI France se porte garant) consultable ici.

Travailler le référencement de votre activité

Cette période de blackout plus que compliquée peut avoir du bon. Vous avez en effet du temps pour développer de nombreuses stratégies pour développer votre activité. Soyez inventif, et n’hésitez pas à trouver de nouveaux moyens de booster le référencement de votre activité afin que votre établissement soit visible de tous une fois la période de confinement levée.

Réfléchissez à une stratégie efficace pour développer votre activité qui pourra être mise en application dès la période de confinement levée. Pour faire remonter son établissement dans les résultats de recherche mais aussi se démarquer de vos concurrents, acheter des avis Google (ou d’autres plateformes) est une excellente stratégie. Google permet en effet, via Google My Business, de vous permettre d’afficher votre établissement et ses services sur Google. Cette fiche Google vous permet de collecter des avis Google sur votre fiche établissement ainsi qu’une note globale sur cinq. Plus votre note approche de cinq, plus votre établissement sera jugé crédible aux yeux du moteur de recherche. Si votre établissement est crédible, Google saura que l’on peut se fier à votre établissement et placera votre établissement Google dans les premiers résultats de recherche lorsqu’un utilisateur cherchera un établissement dans votre secteur tel que « Boulangerie à Bordeaux » ou « Cuisiniste à Lille ». Il faudra cependant que votre fiche Google soit au préalable optimisé et que tous les champs de la fiche soient remplis (horaires, téléphones, articles publiés, visuels etc.).

L’achat d’avis Google est en effet une excellente manière de travailler le référencement local de son établissement, et ces efforts pourront montrer leurs effets très rapidement, dès la levée du confinement.

Anticiper la réouverture de son établissement

C’est un fait, pendant de nombreux mois, plus rien ne sera comme avant. De nombreuses mesures de distanciation sociale devront être mises en œuvre, ce qui aura un impact sur votre établissement si vous recevez du public. Adaptez dès maintenant l’optimisation/l’accès de votre établissement. Cette période de blackout vous permet également d’organiser votre comptabilité et vos documents administratifs, réorganiser votre établissement.

Afin d’organiser une opération de promotion ou un coup de projecteur sur votre activité dès que le confinement sera levé, nous vous conseillons d’acheter des fichiers emails afin de créer des campagnes de mailing où vous pourrez vanter la promotion de tel ou tel produit ou service.

Nous manquons souvent de temps pour développer et organiser notre entreprise. Cette période de calme nous permet d’organiser nos activités et de réfléchir à l’avenir que l’on souhaite donner à notre entreprise. Dans ces moments, nous devons tous êtes solidaires, c’est pourquoi nous serions heureux de vous apporter notre expertise en cas de questions, n’hésitez pas à nous contacter. Voilà quelques solutions pour gérer votre établissement pendant la crise.